Une frénésie interminable guidée par l'impatience et l'excitation de cette rencontre.

Une image, un bruit de fond : la sage femme nous fait entendre les battements d'un cœur; trop rapide pour être le mien … Non ! Nous comprenons au bout de longues secondes, qu'il s'agit du "tam tam" du quatrième cœur présent dans cette pièce mais pourtant invisible à nos côtés. Alors, des larmes, une boule dans la gorge … La situation prend tout son sens à ce moment précis ... Lorsque nous voyons sur l'écran face à nous, la chair de nos chairs, ce bébé miniature en train de bouger et de se retourner, le tout au rythme de son humeur cardiaque ... Lorsque nous admirons ses petits membres que nous pouvons presque palper tellement il devient réel.

Enfin ce face à face tant attendu avec le petit être que je fais vivre et qui se développe en moi depuis presque 3 mois.

Grand moment d'émotion ! Les larmes sont sorties sans crier gare, de joie évidemment (aidées par cet effet hormonal sans doute aussi). Des larmes en fait dues à cette prise de conscience si troublante et si soudaine de nous dire que oui nous avons grandi, que nos projets prennent forme, que l'adolescence est bel et bien terminée puisque nous assimilons enfin à cet instant présent, que nous allons à notre tour fonder une famille. 

Et qu'y a t-il de plus beau et de plus bouleversant que de voir le fruit de l'amour que l'on partage avec sa moitié ? 

11899925_10207848342676152_6979114233631807803_n